+44 1204 529494|(416) 661 5552|(800) 268 2422
français Deutsch italiano español 中文 日本語

Vernacare présente un nouveau modèle de siège d'aisance, conçu pour la propreté

Vernacare présente son nouveau siège d’aisance VernaChair, de conception robuste et d’entretien facile, destiné à réduire plus encore les risques d’IAS et améliorer la sécurité des patients. Ce nouveau produit a été développé en collaboration avec de nombreux cliniciens du secteur de la santé, pour répondre spécifiquement aux défis d’aujourd’hui.

« Le nouveau VernaChair est construit à partir de matériaux solides et anticorrosion, faisant de celui-ci un des produits les plus résistants du marché » déclare Wayne Nelson, Ingénieur de Conception des Produits. « Le cadre en acier inoxydable et les pièces moulées sont faciles à démonter et peuvent être nettoyés en utilisant diverses méthodes de nettoyage. »

Le VernaChair peut être nettoyé à la vapeur et résiste aux procédures thermiques de désinfection employées pour nettoyer les sièges d’aisance. « Évaluer les pratiques courantes relatives aux sièges d’aisance sur l’ensemble de nos marchés était un point crucial de notre étude de marché, pour pouvoir fournir un produit répondant à l’ensemble de ces demandes » rajoute Emma Sheldon, Directrice du marketing. « Nos conclusions ont montré que cette conception, telle que nous l’avons choisie, rendait ce siège bien plus résistant, et qu’il nécessitait bien moins de pièces de rechange sur sa durée de vie, ce qui se traduit, en fin de compte, par un coût réduit pour nos clients. »

Le VernaChair a été testé par un organisme indépendant international de renom dans tous les secteurs relatifs à la norme qualité BS 4751 : 2005 Chaises sanitaires mobiles. Ces essais incluent des tests de stabilité et de résistance sur des endroits tels que les bras, le dossier et le repose-pieds, et ont démontré la résistance inégalée de ce siège.

Ce nouveau siège d’aisance VernaChair est plus hygiénique de par sa conception, et permet de lutter contre la transmission des IAS associées à ce type d’équipement. Une étude récente du cabinet Van der Velden a identifié les sièges d’aisance comme équipement à haut risque dans la transmission de l’ERV. Ce type d’étude fait prendre conscience des problèmes causés par les sièges d’aisance en ce qui concerne la propagation des infections en environnement hospitalier.

Les nouvelles caractéristiques du VernaChair aident à réduire le risque de transmission des infections liées à ce type d’équipement, grâce notamment à des roulettes protégées par un capot, empêchant le ramassage des salissures, et un repose-pieds démontable facile à nettoyer.

Outre ses nouveaux produits, Vernacare continuera à offrir à ses clients un soutien pédagogique, dont des mises en situation, des audits de pratique et la fourniture d’affiches indiquant les bonnes pratiques en salle de soin.

« Le soutien pédagogique est une part importante de notre offre. En réduisant le temps nécessaire au démontage et au nettoyage des sièges d’aisance, nous contribuons à l’amélioration de la productivité des services hospitaliers » ajoute encore Emma Sheldon, Directrice marketing. « Plus important encore, avoir un équipement plus facile à nettoyer améliore la sécurité des patients, et diminue le taux d’infection. »

Le nouveau VernaChair arrive au moment où les organismes de santé étudient les mesures à mettre en œuvre en priorité pour lutter contre les coûts vertigineux des IAS. En Europe, on estime qu’environ 4,5 millions de cas d’IAS sont rapportés tous les ans, avec un coût estimé pour le National Health Service, la sécurité sociale britannique supérieur, à un milliard de livres.

Le nouveau VernaChair, pensé pour la propreté
VernaChair - Développé avec des cliniciens du secteur de la santé